Le BTP à l’heure de l’entraide

Nos ressources / Nicolas

En cette période de crise sanitaire, les gestes de solidarité se multiplient chez les acteurs du BTP.

 

 

Si une indication sur la date du dé-confinement a bien été annoncée, l’activité va mettre beaucoup de temps à reprendre. En attendant, les acteurs du BTP se sont mobilisés pour organiser l’entraide dans cette période si particulière.

 

Déblocage de fonds solidaires, formations gratuites, baisse de pression sur les impayés, cette solidarité prend de multiples visages. Elle dénote aussi un engagement de tout un secteur pour éviter à long terme une crise trop importante. Petit tour d’horizon des action des plus marquantes.

 

Gratuité pour mieux avancer

 

Information, formation professionnelle, outils en ligne, de nombreuses offres auparavant payantes deviennent gratuites. Ainsi le site d’information Batiactu propose un accès à l’ensemble de ses articles jusqu’à la fin du confinement.

 

En terme de formation, l’état s’est engagé à prendre en charge les frais de nombreuses formations en ligne, notamment pour le BTP. C’est la Ministre du travail, Muriel Pénicaud elle-même, qui l’a annoncé le 02 avril dernier. Depuis un décret du 09 avril précise le fonctionnement et indique un montant non négligeable de 1500 euros TTC par salarié.

 

Les offres sont nombreuses et en partie regroupées sur le site de Pôle Emploi. Le site du Moniteur propose également des informations précises  et des  formations éligibles spécialement pour les métiers du BTP.

 

Nous en parlions dans un précédent article, le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) propose un accès gratuit à 3 de ses outils payants. Il s’agit du REEF pour consulter et exploiter l’ensemble des textes réglementaires, normatifs, techniques en vigueur. Du logiciel Elodie pour réaliser l’analyse du cycle de vie des bâtiments. Et enfin de SED Express pour réaliser en une simulation sur la performance énergétique d’un bâtiment en conditions réelles.

 

Autre exemple, la startup toulousaine Eldo Travo aide les artisans locaux à être visibles auprès des particuliers. Elle propose un offre gratuite avec accès à ses services premium, un audit complet de référencement et une formation aux réseaux sociaux. Des services facturés normalement 500 euros chacun !

 

Mutualisation et fonds solidaires

 

La coopérative d’agences immobilières Orpi entend soutenir ses membres au-delà de ce que propose déjà l’état. Elle a annoncé récemment l’annulation de la redevance du mois d’avril pour ses 1300 adhérents. Mais surtout, sa Présidente prévoit un plan de soutien de 10 millions d’euros. Ce plan sous forme de prêts garantis par Orpi viendra en soutien des adhérents les plus en difficultés.

 

Les bailleurs en première ligne

 

Face à la crise, la questions des loyers commerciaux est particulièrement sensibles. A ce jour, les décrets étatiques n’imposent ni suspension ni report même si le gouvernement les préconise… Dans la pratique, il n’est pas possible de couper l’accès à l’eau et à l’énergie. Il ne peut y avoir également de pénalités ou application de mesures « punitives » contractuelle en cas de non paiement.

 

Reste donc à négocier à l’amiable chaque cas. Les bailleurs semblent néanmoins jouer le jeu et acceptent assez facilement reports et étalements des loyers commerciaux sans pénalité. Reste à voir comment sera géré les impayés sans accord à la sortie de la crise…

 

Pour les bailleurs sociaux, la situation est également complexe. La aussi, rien n’autorise à ne pas payer son loyer d’habitation. De nombreux bailleurs prennent néanmoins les devants et on déjà annulé l’envoi des lettres de relance pour ne pas mettre trop de pression. Reports et étalements pourront aussi être négociés comme c’est le cas pour Haut de Seine Habitat, le plus important bailleur social du département. Un bailleur qui a également accepté une exonération de loyer pour les commerces totalement fermés.

 

Garder le contact, ça fait du bien !

 

Enfin, de nombreux acteurs du BTP ont lancé des chaînes de solidarité et de remerciements en direction de leurs clients à l’image de la société de distribution dans le BTP Legallais et sa chaîne « on pense à vous » sur Linkedin.

 

Une bonne manière de garder le contact avec sa clientèle et de peaufiner son image de marque. Et après tout, dans cette période si difficile, une belle façon de rester tout simplement humain !

Publications recommandées
Nos ressources